Follow by Email

mardi 14 janvier 2014

JE NE SERAI PAS CANDIDAT AUX ELECTIONS MUNICIPALES A SENS


Je veux en premier lieu présenter, à chacune et à chacun d’entre vous, mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année : la santé pour vous et vos proches et la réussite dans ce que vous entreprendrez en 2014

J'ai décidé de ne pas solliciter le suffrage universel lors des élections municipales de mars 2014, à Sens.

Cette décision a été difficile à prendre. Mais, je crois, du moins je l’espère, qu’elle participera à ramener de la sérénité dans un paysage politique local qui a été trop chahuté ces derniers temps. Dans l’intérêt des Sénonaises et des Sénonais, je souhaite d’ailleurs plein succès pour l’équipe qui me succédera à la tête de la municipalité.

Je tiens à saluer le travail accompli par les femmes et les hommes de nos services municipaux, par l'équipe municipale que j’ai eu l’honneur de conduire durant presque six années. En particulier, le redressement financier de la ville qui a été spectaculaire comme l'atteste le rapport de la Chambre Régionale des Comptes en date du 12 juin 2013. Pour éviter toute instrumentalisation, je me tiendrai en retrait de  cette campagne électorale des municipales.

Né à Sens, vivant à Sens, travaillant à Sens, mon seul parti est celui de notre territoire et de ses habitants. Un mandat électif comme celui de Maire permet d'être au service d'un territoire. Mais, il existe bien d'autres façons d'être utile à notre collectivité et au bien-être de ses habitants.

Ainsi, j'ai décidé de créer un think tank ou laboratoire d’idées au service du Sénonais. Son ambition est de fédérer  toutes les énergies, toutes les compétences, tous les savoir-faire, d'où qu'ils viennent afin de formuler des propositions concrètes et accessibles qui favoriseront   le développement et le rayonnement de notre territoire.

Une nouvelle fois, je vous remercie de votre confiance. J’espère sincèrement vous retrouver prochainement pour construire ensemble l’outil de réflexion dont notre territoire a besoin.

Très cordialement à vous.


Daniel PARIS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire